L’entretien du linge en blanchisserie industrielle

photo-article-1Chez Sdez, les articles sont lavés selon leur typologie, à l’aide de programmes et de produits lessiviels adaptés.
Le processus de lavage en blanchisserie est régi par la loi du cercle de Sinner qui caractérise notre action à partir de 4 composantes : le temps, la mécanique, la température, la chimie.
L’entretien le plus adapté sera réalisé en fonction de cette loi.
Par exemple si on baisse la température, on sera obligé d’augmenter l’action chimique (produits lessiviels).
Ou si on augmente le temps de lavage, on pourra diminuer les autres composantes.

Tout est question de mesure pour ne pas qu’une oxydation récurrente trop forte influe directement sur la durée de vie du linge.

Les composants de produits lessiviels utilisés en blanchisserie industrielle :

– Le tensioactif : Son action consiste à éliminer les corps gras du support textile au travers l’action combinée du frottement et de la chaleur.
– Les enzymes : Elles ont pour but de dégrader les taches de manière à ce qu’elles partent plus facilement. Sans elles, les taches ne pourraient pas partir.
– L’oxydation : système de blanchiment à base d‘oxygène et constitué de plusieurs composants fonctionnels: les agents de blanchiment, les activateurs de blanchiment et les stabilisateurs.

Le contrôle qualité en blanchisserie industrielle :

Les articles sont contrôlés après lavage. Les articles avec résidus de taches sont écartés et relavés.

Remarque : Plus le traitement des taches est réalisé tôt, plus l’action est efficace.

Voir toutes les étapes de la prestation d’entretien du linge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.